GENRE GALLICOLUMBA.


Les gallicolombes du genre Gallicolumba.

Généralités:
Elles ont pour habitat les Philippines, la Malaisie, l' Indonésie, la Nouvelle-Guinée et les iles de Polynésie.Elles sont appelées "Gallicolombe".Elles vivent dans les forêts de plaine et de montagne et passent une grande partie de la journée au sol, à la recherche de leur nourriture: graines,baies, insectes. Elles sont souvent appelées colombes terrestres ou perdrix. Elles sont de forme trapue, à ailes et queue courtes, hautes sur pattes et ont presque toutes des reflets irisés sur la nuque et le dos. Elles nichent à faibles hauteurs, leurs nids sont garnis de brindilles , d' herbes et feuilles sèches. La ponte est de 1 à 2 oeufs suivant les espèces, la couvaison dure de 15 à 18 jours. Parmi les 5 gallicolombes ci-dessous seules les G.poignardée et jobi pondent 2 oeufs, les autres 1 oeuf. Les Gallicolombes sont au nombre de 20 espèces. Celles que nous avons actuellement dans les volières:

Gallicolombe de Bartlett.

Gallicolombe tristigmates.

Gallicolombe à poitrine jaune.

Gallicolombe poignardée.

Gallicolombe de Jobi.

Il y a, bien sûr, d' autres gallicolombes que je n' énumère pas car nous ne les verrons, sans doute, jamais.


La gallicolombe de Bartlett. Gallicolumba criniger.

La distribution géographique se limite aux iles des Philippines et plus précisément l' ile de Mindanao.Il existe 2 sous-espèces réparties dans les iles avoisinantes:

Gallicolumba c. leytensis
Gallicolumba c. bartletti

Cette gallicolombe est, à mon avis, la plus belle du genre.La tête, les joues, et le manteau sont d' un vert brillant à reflets irisés.Le dos,le croupion et les sus caudales sont brun pourpres, le menton et la gorge sont d' un blanc pur qui descend de chaque côté de la poitrine entourant et délimitant uns grande tache rouge foncé. Le dessous du corps est de couleur fauve,blanc sur le ventre.la couverture des ailes est brun châtain à bandes noires et grises. Le bec est noir, les pattes rougeâtres.La femelle est légèrement plus petite. Certains éleveurs disent que l' iris serait pourpre chez la femelle et bleu chez le mâle.Ce n' est pas une preuve absolue, j' ai eu l' occasion de le vérifier.




Elevage.

En volière, ces oiseaux passent leur temps au sol. Tres souvent le mâle pourchasse la femelle ,lui fait une parade du plus bel effet en se jettant en arrière et en gonflant le poitrail pour mettre en valeur cette tache rouge foncé. Cela est parfois limite au niveau de l' agressivité, il est bon quelque fois de surveiller.Le nid sera installé à environ 1,60m de hauteur et un oeuf y sera pondu et qui sera couvé 18 jours.Le petit restera au nid 15/18 jours,il sera sevré 20/25 jours plus tard et à ce moment quelques plumes rouges apparaîtront sur la poitrine. Certains couples tolèrent la présence du petit et commencent une nouvelle couvée. Quand à moi, J'enlève le petit des qu' il est sevré. Je bague ( à 6,5 ) le petit à 9 jours, lorsque les parents ne sont pas sur le nid.Chez moi, il n' y a pas de tourterelles rieuses, les jeunes de toutes mes colombes sont élevés par leurs parents.


La gallicolombe tristigmates. Gallicolumba tristigmata.

Cette gallicolombe vit essentiellement dans l' ile de Sulawesi, anciennement Célébes d' où son nom par certains éleveurs.Il existe 2 sous espèces:

Gallicolomba t. auripectus .
Gallicolumba t. bimaculata .

C' est une grande gallicolombe, haute sur pattes.La poitrine et le front sont jaunes , du plus bel effet. Le dos et les ailes sont bruns à reflets verts. Les joues et la gorge sont blanc grisâtres. Le haut de la poitrine et le dessus de la tête sont à reflets verdâtres.Le ventre est blanc, le bec est marron clair, les pattes sont rougeâtres, l' iris marron.Son nom est dû aux 3 bandes blanches transversales sous les ailes qui ne sont visibles qu' en vol ou lorsque elle étend les ailes verticalement lors de ses appels.L' espèce nominale a sur le cou une large bande marron pourpré alors que chez les 2 sous-espèces elle est remplacée par 2 taches, une de chaque côté.Le dimorphisme n' est pas marqué, la femelle semblerait plus petite.




Elevage

Cette gallicolombe se comporte de la même façon que la G. de bartlett, elle aussi ne pond qu' un oeuf qui sera couvé 18 jours, le petit restera au nid 15/16 jours et sera sevré au bout de 30 jours environ, son évolution sera tres lente par rapport aux autres gallicolombes. Je bague ( à 7 ) le petit au bout de 9 jours en l' absence des parents du nidLa parade nuptiale aussi est différente, le mâle se penche en avant en émettant un fort roucoulement.



La gallicolombe à poitrine d' or. Gallicolumba rufigula.

Généralités.

L' habitat se limite à la Nouvelle Guinée et les iles avoisinantes.

Il existe 4 sous-espèces :

Gallicolumba r. septentrionalis
Gallicolumba r. alaris
Gallicolumba r. helveventris
Gallicolumba r. orientalis

La gallicolombe à poitrine d' or est de petite taille, 24 cm environ. Elle est haute sur des pattes fines.Sa tête est de couleur roux fauve, les joues rose trés pâle, une large tache gris bleu allant de l' oeil à la nuque.Le dos et les ailes sont marron pourpré, quelques reflets verdâtres sur le dos, cinq barres grises sur les ailes, le ventre est blanchâtre et fauve.La poitrine est jaune pâle avec une large tache jaune d' or du plus bel effet.Le bec est marron rougeâtre comme les pattes. Les deux sexes sont identiques toutefois la femelle semblerait plus petite.Le chant est totalement différent des autres gallicolombes, c' est un trés long roucoulement monocorde qui n' est pas désagréable à entendre.

Elevage.

Ces gallicolombes ont beaucoup de mal à se supporter en volière, le mâle est trés souvent agressif envers la femelle et cela de façon impromptue. Il est fortement conseillé d' avoir une volière plantée afin que la femelle puisse se cacher ou de les mettre dans deux cages contigues, qu 'elles puissent se voir et les mettre ensemble pour l' accouplement.Ensuite, il faut enlever le mâle et lorsque la femelle a pondu mettre l'oeuf sous une tourterelle, c' est une technique que je réprouve totalement. Par contre, dans la volière plantée si les oiseaux trouvent leur bien-être, il n' y aura pas de problèmes et c' est de loin la solution idéale.J' ai eu la chance d' avoir dans une volière non plantée un couple qui a eu des jeunes .Cette gallicolombe ne pond qu' un oeuf qui est couvé 18 jours, le jeune sort du nid au bout de15 jours et sera sevré 20/25 jours plus tard. Le petit est de couleur marron et châtain.Ce sont des gallicolombes à surveiller, mais elles ne sont pas farouches et supportent sans problèmes leur soigneur.


La gallicolombe de Jobi. Gallicolumba jobiensis.

Généralités.

Son habitat se limite à la Nouvelle Guinée et les iles avoisantes dont l' ile de Jobi.

Il existe une sous-espèce: Gallicolomba J. chalconata.

C' est une gallicolombe de taille moyenne, haute sur pattes, le plumage est marron pourpre, le dos et les ailes sont violets â reflets verts intense, front et sourcils d' un blanc pur ainsi que la gorge et la poitrine. Bec jaunâtre et pattes rougeâtres.


Elevage.

Ce sont des gallicolombes trés agressives entre elles, aussi bien de la part du mâle que de la femelle.J' ai possédé un couple il y a quelques années.Malheureusement, au bout de quelques semaines, la femelle a tué le mâle. J' ai confié cette femelle à un ami qui en possédait . Je n' ai donc pas d' expérience d ' élevage. D' aprés ses informations, ces oiseaux font leur nid à 1/1,50 m du sol, la femelle pond 2 oeufs qui sont couvés pendant 17/18 jours. Les jeunes quittent le nid au bout de 12 jours.Des volères bien plantées seraient un avantage en fonction de leur agressivité.


La gallicolombe poignardée. Gallicolumba luzonica.

Généralités.

Son habitat se limite aux iles Philippines.

La forme nominale se trouve sur les iles Luçon et Polillo.

Il existe 2 sous- espèces:

Gallicolumba l. griseolateralis.

Gallicolumba l. rubiventris.

Cette gallicolombe doit son nom à la tache rouge sang sur sa poitrine blanche donnant l' aspect d' une blessure.Elle a le front blanc, grisâtre au sommet de la tête, la nuque et le cou à reflets violets et pourprés.Le dos est gris brunâtre à reflets verdâtres, les couvertures des ailes sont gris bleuté avec deux barres brun roux.La gorge est blanc pur,le ventre est de couleur fauve.Sur la poitrine, la fameuse tâche rouge. Le bec est noir, les pattes rougeâtres.Sa taille est de 26 cm. Il est très difficile de différencier les sexes, il semblerait que la femelle soit plus petite.La tache rouge sur la poitrine varie de forme et de couleur suivant l' origine de ces gallicolombes et ne permet donc pas de déterminer les sexes. Aux îles:

Luçon : rouge sang à rose à la périphérie de la tache.

Mindoro : orange et plus petite.

Négros : rouge et allongée.

Mindanao : rouge sang uniforme et plus grande.

Sulu : orange uniforme et plus grande.

Comme toutes les autres gallicolombes, elles passent une grande partie de leur temps au sol à chercher leur nourriture.



Elevage.

C' est la gallicolombe la plus commune et la plus ancienne en élevage. Le couple se comporte bien en volière sans agressivité excessive. Il supporte la cohabitation avec des petits exotiques.Cette gallicolombe a le même comportement que les autres. La ponte est de 2 oeufs, la couvaison dure 15 jours, les 2 petits seront bagués( 6,5) à 9 jours en l' absence des parents. Ils sortiront du nid au bout de 15/16 jours , à ce moment ils seront de couleur brun très foncé avec des bandes alaires jaunâtres . Ils seront sevrés 20 jours plus tard et quelques plumes rouges apparaîtront trés rapidement sur la poitrine. Il est conseillé d' enlever les jeunes lorsque les parents commencent un nouveau nid.


1 commentaire:

guillaume becker a dit…

bonjour je desire acheter un couple depuis un certain temps et voudrez les mettre avec un couple de tinamou huppe ou un un couple dêperonnier chinqis pensez vous que cela est possible
Merci dâvance
Guillaume Becker